Leatherman

Exhibitions

L'une des compétences de conception est l'interconnexion de l'artisanat traditionnel et de la forme visuelle actuelle. Les étudiants de l'Académie des arts appliqués de Prague (VSUP) — de l’atelier de design de produit ont choisi de coopérer avec l'atelier d'artisanat d'Ondřej Šíma.
Cette manufacture de Prague a été fondée en 1994 et se concentre sur la production de produits en cuir à la main. Ce sont surtout des sacs, sacs à main ou autres petits objets. Cependant, les étudiants de l'Académie des arts, de l'architecture et du design (UMPRUM) créent de plus grands objets qui entrent dans la sphère plus conceptuelle du design contemporain.

Natálie Navrátilová :
Dans mon travail, le valet se transforme en un socle pour l'affichage d'objets uniques. Il peut s’agir des accessoires à la mode tels que des bijoux, des montres, des foulards, des chapeaux, des lunettes, mais aussi des objets d’une importance exceptionnelle pour leur propriétaire qui reflètent sa personnalité. Pour cette raison, les objets sont placés avec exagération dans un cadre imaginaire.
Des points de couture à la main apparaissent le long du périmètre du cadre comme une analogie avec des accessoires de mode souvent cousus à la main et faisant référence à un savoir-faire artisanal de qualité. Comme son nom l'indique, le valet a la fonction d’une femme de chambre; par conséquent, il ne doit pas occulter par sa morphologie, c’est pourquoi il s'agit donc d'une forme simple et fonctionnelle. La construction en métal, recouverte de cuir doux au toucher qui protège les objets des égratignures. La nuance naturelle du cuir est choisie intentionnellement pour que sa couleur ne rivalise pas avec les produits exposés et ressemble au milieu naturel de l’apparition des accessoires - la peau du corps humain.

Terezie Lexová :
Second Skin — une chaise longue sur une construction métallique subtile avec une surface en cuir moulée, inspirée par les modifications apportées à notre propre cuir et à sa capacité de retenir des choses dans la mémoire.

Tomáš Rachunek:
Il existe 214 tanneries au Bangladesh, dont 200 à Dhaka. En Inde, selon certaines estimations, plus de 2 000 tanneries produisent plus de 2 milliards de pieds carrés de cuir par an, faisant de ce pays l'un des plus gros exportateurs de cuir transformé au monde. L’étude Mekonnen and Hoekstra (2010) montre qu'une vache adulte de 250 kg peut produire 6 kg de peau et qu'il faut 17 000 litres d'eau par kg pour tanner cette peau de vache. Cette eau contient de la chaux, de l'acide sulfhydrique, des acides, des colorants au chrome, des huiles, des substances organiques et des substances solides en suspension. Les eaux usées déversées dans des égouts à ciel ouvert finissent par atteindre la surface et les eaux environnantes. Le rejet de ces eaux usées représente un grave danger pour l'environnement, pas seulement dans la tannerie. En outre, le stockage des déchets solides par les tanneries affecte gravement le sol et les plantes, endommage l'air, les eaux souterraines et la santé humaine. Les avantages du capitalisme, la disponibilité de biens bon marché et d'autres activités socio-économiques de l'humanité pèsent lourdement sur le pillage des ressources naturelles, entraînant ainsi l'état actuel de notre planète Terre.
En m’inspirant de plus de 8 000 ans de l’histoire du traitement de l’amadouvier, je donne la chance au retour d’un métier oublié dans notre pays. L’amadouvier et le traitement ultérieur du mycélium est une voie écologique incontestable pour l'avenir. J'ai développé un mode de culture biologique, l’automatisation de la production et des possibilités d'utilisation. Mon travail glorifie ce matériau.

Ludmila Esterková:
Je présente la combinaison de cuir à un objet d'intérieur inspiré des premiers appareils photographiques et du folklore. L'objet est librement placé dans l'espace, une communauté se formera autour de lui lors d'une dégustation dans un environnement privé.

Štěpán Smetana :
"Avec mon concept, la stabilité et la durabilité sont démontrées à travers des modèles statiques de base tels qu'un levier ou une console. J'essaie d'exprimer ces modèles à l'aide de formes et de matériaux archétypaux soulignant ma tectonique, connue de tous, telle que la pierre x la lourdeur, le verre x la fragilité, le métal x la résistance. La peau joue un rôle vital en tant que matériau de couplage dont le rôle est de nouer, envelopper et protéger les couches empilées sans ancrage. Mon objectif est d’utiliser ces modèles pour créer une série d’objets pour l’intérieur, qui serviront de table ou de tabouret, se complétant, mais pouvant également fonctionner séparément. L'ambition de ce projet n'est pas de créer un accessoire d'intérieur conçu pour la production en série, mais de créer des objets personnels qui nécessitent leur propre espace intérieur.”

Date event : 05.09 > 30.09 Vernissage: 5/09/2019 6.30pm Tel: 022309491 address: Avenue Palmerston 16, 1000 Brussels Website: http://www.prague-house.eu