Certo, c'est un mélange. On y vient pour boire un café, déjeuner, goûter un vin, prendre un apéro, savourer des petites assiettes, manger une pâte, pour diner, se laisser faire ou encore manger sur le pouce avant d’aller au cinéma. Mais aussi pour acheter du vin, emporter un plat, papoter avec le propriétaire, goûter une Italie différente et refaire le monde.     Le projet visait à créer un lieu qui semble immédiatement familier et qui soit quand même singulier ; la cuisine était déjà au centre du restaurant, on a renforcé sa présence et sa spécificité, on a essayé de faire de ce petit espace de cuisine une sorte de micro architecture, on a théâtralisé la cuisine et simplifié le reste du restaurant ; l’espace de la cuisine condense une palette assez variée de couleurs et de matières dans une sorte de collage tridimensionnel. On a travaillé étroitement avec Face to Face design, la graphiste qui a fait l’image de marque du lieu pour que l’espace, les couleurs, les textures soient raccords avec ce qu’elle voulait développer graphiquement.